Le chanvre est vu par le secteur de la mode durable comme une fibre hyper éco-responsable et durable. Ce tissu naturel fait son apparition dans les collections d'été des marques de vêtements écologiques. Pas de surprise de ce côté! C’est une matière aérée et idéale pour les tops et les chemises d'été. Chez COSH ! nous avons donc pensé qu'il était temps d'examiner l'impact environnemental du chanvre sur la planète !

Quels sont les avantages environnementaux du chanvre ?

Dans notre article précédent, nous avons évoqué les caractéristiques de la plante de chanvre et les conditions dans lesquelles elle est produite. Dans cet article, nous vous présenterons les avantages et les inconvénients environnementaux du chanvre.

1. Peu de parasites/maladies, donc moins de pesticides

Le chanvre est une culture possédant peu de maladies et de parasites. Lorsque la culture émerge et que la quantité de plantes est importante, les mauvaises herbes sont rapidement supprimées. Lors du semis, il est important de veiller à ce que les graines soient suffisamment recouvertes afin d’éviter des dégâts causés par les oiseaux.

2. Gaz à effet de serre et stockage du CO2 dans le sol

Le chanvre possède une empreinte carbone négative, il stocke plus de CO2 qu'il n'en émet. Sa production nécessite peu de pesticides et d'herbicides et il libère peu de toxines dans le sol et l'écosystème. Il améliore également la qualité des sols. L'inconvénient est que la production de chanvre nécessite plus d'azote que la production de coton. Elle améliore cependant la structure du sol (Snauwaert et Ghekiere, 2011).

3. Peu d'eau et de terres sont nécessaires

Selon l'indice Higg, la base de données qui calcule l'impact environnemental des matériaux, 4,23 litres de H2Oe sont nécessaires pour produire du chanvre et 57,1 litres de H2Oe sont nécessaires pour la même quantité de coton. Cependant, il faut presque deux fois moins de terre pour faire pousser un kilo de chanvre, car les plantes poussent très près les unes des autres. Par hectare, le chanvre donne 1200 à 2000 kilos de fibres, alors que le coton en donne 300 à 1100 kilos.

4. Apte à pousser sous différents climats

Le chanvre peut pousser dans des climats chauds et froids et, comme il pousse également dans des zones sèches, où d'autres cultures ont du mal à pousser, il peut être considéré comme une culture alternative robuste dans le contexte du changement climatique.

5. Le chanvre est une fibre biodégradable

En termes de circularité, c'est une bonne chose que le chanvre soit biodégradable, mais il reste difficile à recycler. Lorsque le chanvre est mélangé avec du coton afin de fabriquer un tissu plus doux, les fibres textiles sont difficiles à séparer et à recycler.

Le côté moins écologique du chanvre

Plus de combustibles fossiles et d'énergie nécessaires

L'utilisation de combustibles fossiles et la consommation d'énergie sont considérablement plus élevées pour le coton que pour le chanvre. Cela s'explique par le fait que les fibres libériennes sont relativement chères à produire et que le filage est un processus à forte intensité énergétique. Initialement, les fibres extraites du chanvre sont épaisses, de sorte que leur assouplissement nécessite un processus souvent énergivore.

Le chanvre est un tissu extrêmement solide et éco-responsable car il résiste aux moisissures et aux parasites tels que les mites. De plus, il résiste aux rayons ultraviolets. Le chanvre devient plus doux à chaque lavage et les fibres ne se dégradent pas, même après des dizaines de lavages. Si vous achetez un produit en chanvre, il durera longtemps.

Comment savoir si votre tissu en chanvre est véritablement durable et éthique ?

Chanvre biologique : quels sont les bons certificats ?

L'utilisation de produits phytosanitaires et d'engrais dans la culture du chanvre est limitée, ce qui rend cette culture adaptée à la culture biologique. Il n'y a pas de différence de qualité entre le chanvre biologique et le chanvre non biologique.

Les exigences relatives à la culture biologique de fibres naturelles sont définies dans la réglementation européenne. Aucun agent phytosanitaire synthétique, aucun organisme génétiquement modifié ni aucun engrais artificiel ne peut être utilisé dans la culture. Le chanvre biologique certifié par l'UE est reconnaissable grâce à un logo vert en forme de feuille. Le certificat le plus important pour le chanvre biologique est le Global Organic Textile Standard (GOTS). Le GOTS fixe des exigences environnementales pour la transformation de la fibre en vêtements et prend également en compte les conditions de travail et les salaires équitables dans la phase de production.

Le chanvre pour les textiles peut-il également être cultivé en Europe ?

Le chanvre n’appartient pas à la même famille de plantes que le lin. Par conséquent, il s’intègre bien dans la rotation des cultures en Flandre et flamandes et contribue à l'expansion de la nécessaire diversité des cultures. Dans “Eigen kweek” (2020), l’HOGENT (University of Applied Sciences and Arts en Flandre) a étudié comment la qualité des fibres de chanvre peut être contrôlée pour des textiles de haute qualité. La culture du chanvre pour des textiles est très demandée en Flandre par l'industrie de transformation du lin. L’industrie est intéressée par la fibre de chanvre de qualité cultivée localement, similaire à la fibre de lin locale.

Á la fin de l'étude, un certain nombre de recommandations ont été faites. D'après cette recherche, le chanvre cultivé pour la fibre en été semble prometteur dans le contexte du changement climatique. Le chanvre produit peu de masse de tige en hiver. Il est également dit que l'enracinement au champ et l'extraction mécanique des fibres sur la ligne de semis du lin donnent un rendement et une meilleure qualité de fibres. Ils recommandent cette méthode pour une chaîne locale de chanvre pour le textile. Alexandra De Raeve a coordonné la recherche "Home grown" et explique que les plus grands défis actuels sont l'optimisation du processus de rouissage et le filage de la fraction de fibres courtes en fils fins.

"Ces fibres courtes pourraient alors constituer une alternative appropriée au coton, qui a un impact environnemental élevé, et ainsi la culture peut avoir un impact majeur pour rendre plus durable le secteur de l'habillement, où la majorité des fibres utilisées sont encore du coton." Pour la transformation des fibres longues, de gros investissements dans des filatures de chanvre sont prévus dans le nord de la France. De Raeve : “Les fibres cultivées localement ne garantissent pas des vêtements produits localement, mais c'est un pas dans la bonne direction”. L'habillement reste une activité à forte intensité et il y a un gros besoin de main-d'œuvre. C’est donc tres couteux. La suite dépendra du consommateur.

Nouvelles innovations pour une production textile durable

Il existe un certain nombre d'innovations sur le marché pour la production de textiles durables à partir de chanvre. La bioraffinerie de Circular Systems Agraloop est en train de développer une nouvelle BioFibre™ pour fabriquer des fibres à partir de résidus de cultures destinées à l’alimentation. Le chanvre oléagineux est l'une des matières premières pouvant être utilisées pour ces fibres.

La solution brevetée 9Fibreconvertit les déchets de cannabis et de chanvre industriel en fibres libériennes qui peuvent être utilisées dans une variété de produits, notamment des fibres pour l'industrie textile.

Eko-Terre, lancée par Logistik Unicorp, a annoncé qu'il allait introduire une ligne de fibres et de tissus textiles à base de chanvre. L'objectif principal est de transformer la paille de chanvre en fibre en collaboration avec des producteurs conventionnels et biologiques du Canada et des États-Unis.


TS Designs, une entreprise américaine de t-shirts, souhaite créer une chaîne d'approvisionnement en chanvre totalement transparente et traçable aux États-Unis pour transformer le chanvre en textiles.

Le chanvre est-il le matériau de l'avenir?

Le chanvre peut être une solution qui amène l’industrie de l'habillement à devenir plus durable. La plante de chanvre pousse rapidement, produit beaucoup de fibres et nécessite peu de terre, peu d'eau et peu de pesticides. Dans le contexte du changement climatique, cela signifie que la plante peut pousser dans de nombreuses régions du monde et qu'elle a un faible impact environnemental en raison de sa faible consommation d'eau et de ses faibles besoins en toxines. Le chanvre pourrait être une bonne alternative ou du moins un complément au coton lorsqu'il est produit à grande échelle.

Les conditions de travail dans lesquelles les textiles en chanvre sont produits sont largement méconnues ; une grande partie du chanvre utilisé aujourd'hui dans l'habillement provient de Chine. La culture locale du chanvre peut être une solution à ce problème. Vous pouvez en savoir plus sur la production de chanvre ici.

Vous souhaitez découvrir des marques éco-responsbles qui utilisent du chanvre pour ses vêtements et d'autres matériaux ? Jetez un coup d'œil à notre guide d'achat.

Accéder au guide d'achat