Vous cherchez une bague de fiançailles pour célébrer votre amour? Croyez-vous aussi que l'amour est la base d'un monde humain et harmonieux? Vous voulez surement éviter alors que vos diamants ne financent des guerres? Mais comment s'assurer que vos bijoux sont aussi purs que vos intentions amoureuses?

Que sont les diamants de conflits?

Les diamants de conflits, aussi appelés diamants de sang, sont des diamants exploités dans des régions qui ne sont pas gouvernés par des forces légitimes. La vente de ces diamants permet à ces groupes rebelles de financer des guerres, acheter des armes et à participer au trafic d’esclaves. Plusieurs guerres ont déjà été financées par les diamants de sang, notamment les guerres civiles en République Démocratique du Congo (RDC) et en Sierra Leone qui ont mené à la mort et au déplacement de millions de personnes. D'où le nom "diamants de sang" ou "diamants de conflits"... car ils financent des batailles sanglantes! Le groupe terroriste Al-Qaida a utilisé des diamants de sang pour financer ses opérations et pour blanchir l'argent.

Conditions de travail

Les travailleurs exploitant les diamants sont souvent obligés de travailler dans des conditions affreuses. La Diamond Development Initiative est née d'une collaboration entre le gouvernement et l'industrie du diamant dans le monde entier pour assurer que les mineurs travaillent dans des conditions humaines. L'organisation fournit de l'eau fraîche, des installations sanitaires et une éducation aux travailleurs.

La lutte contre les diamants de sang

Afin de lutter contre les diamants de sang, 82 pays ainsi que plusieurs sociétés et organisations diamantaires se sont unis contre les diamants de sang et ont créé un certificat: Kimberley Process Certification Scheme. Un certificat Kimberley Process garantit que les diamants ne viennent pas d’une zone de conflits et accompagne tous les mouvements officiels des diamants. La première étape lorsqu’on cherche un diamant éthique est donc de voir si le diamant a été certifié par le Kimberley Process.

Toutefois, le certificat Kimberley Process ne se concentre que sur les diamants issus de conflits et ne tient pas compte des violations des droits de l'homme en dehors du contexte d'un conflit, comme le travail des enfants ou l'évasion fiscale. Amnesty International demande aux gouvernements et aux organisations impliquées de renforcer leurs contrôles sur l'origine et le trajet des diamants. Une étude d'Amnesty International a trouvé que les grands marchands en diamants de la République centrafricaine continuent à acheter des diamants sans vérifier s'ils ont été utilisés pour financer des groupes rebelles armés.

Les diamants de sang en Belgique

Les deux plus importants centres de commerce de diamants sont situés en Belgique et aux Émirats arabes unis. Tous deux sont membres du Kimberley Process et ont donc des systèmes en place afin de contrôler au mieux l’importation et l’exportation de diamants. Cependant, les chercheurs d'Amnesty International rappellent que ce système n’est pas assez compte tenu du grand nombre de négociants impliqués, des nombreux diamants et de toute la paperasse engendrée.

Les diamants de sang finissent toujours sur le marché. Selon les chiffres des Nations Unies, en 2000 52 million de dollars de diamants ont quitté la République centrafricaine pour la Belgique. Mais en Belgique, 168 millions de dollar de diamants ont été réceptionnés cette année là venant de la République centrafricaine. Donc, trois fois le nombre de diamants légitimement exportés ont été importés en Belgique… Ceci est le résultat de la contrebande de diamants de conflits qui viennent de la République démocratique du Congo et arrivent en Belgique via la République centrafricaine.

À Anvers, il existe un certificat supplémentaire pour gérer le secteur du diamant. Le certificat Antwerp Most Brilliant oblige le bijoutier à répondre à de strictes exigences de qualité. Le label garantit la transparence, la moralité, la sécurité, la durabilité, le service et la stabilité de l'entreprise des bijoutiers et des grossistes en pierres et métaux précieux. Tous les deux ans, les bijoutiers sont inspectés par Kiwa, un institut de recherche indépendant. Ce certificat n'indique pas l'origine des diamants car Anvers dépend du certificate Kimberley Process pour le faire ce qui pose problème car il n’est pas encore à 100% fiable.

Les grands centres diamantaires du monde entier n'effectuent pas suffisamment de contrôles, laissant libre cours aux diamants de sang à être échangés et vendus dans le monde entier. En 2010, un rapport de Partnership Africa Canada a trouvé que la Belgique était probablement un des seuls pays au monde à réaliser ces propres audits autour du Kimberley Process. Cependant, ces audits ne sont pas assez fréquents pour pouvoir complètement éliminer les diamants de sang du marché.

Diamants du labo

Lab Grown Diamonds sont des diamants fabriqués artificiellement. Ces diamants artificiels sont meilleurs pour l'environnement et sont produits dans de bonnes conditions de travail. À l'œil nu, on ne peut les distinguer des vrais diamants. Il est donc important qu'un certificat accompagne toujours un diamant lors de sa ventre pour pouvoir fournir au client des informations correctes et fiables.

TIP!

Lorsque vous achetez un diamant, faites attention à son pays d’origine. Dans certaines régions, le conflit est véritablement entretenu par le commerce des diamants de sang et il est donc conseillé d’éviter d’acheter des diamants de ces zones telles que le Zimbabwe, l'Angola, la RDC, la Libérie, et la Côte d'Ivoire.

Si votre diamant éthique vient du Canada, de l’Australie, de la Namibie ou du Sierra Leone, alors vous pouvez y faire confiance.

Découvrez le bijoutier éco responsable Nico Taeymans. Il aime travailler avec des diamants bruts et non taillés. En 2018, par exemple, il a conçu une collection pour l'Antwerp World Diamond Centre. Son fil conducteur était qu’un diamant peut être beau même à un prix abordable.

Bien sûr, votre diamant peut être serti sur votre bague avec de l’or ou du platine mais il ne faut pas oublier que l’industrie minière a également un impact très important sur l'environnement et la population locale. Lisez tout à ce sujet dans la première partie de notre guide sur les bijoux durables et éthiques. Si vous cherchez un bijou encore plus durable alors ne manquez pas la troisième partie de notre guide qui traite des bijoux fabriqués à partir de matériaux recyclés.