Combien de sacs fourre-tout ou “tote bags” en coton avez-vous chez vous ? Il est difficile d'imaginer nos rues sans ces sacs en coton que nous recevons de plus en plus souvent en cadeau et que que nous utilisons comme sacs à provisions et comme accessoires amusants. Ils constituent évidemment une bonne alternative aux sacs en plastique jetables, mais nous avons tendance à oublier que ces sacs ont également un impact sur l'environnement et sur la vie de millions de producteurs et productrices de coton.


Une étude de l'Agence britannique pour l'environnement a montré que ces sacs en coton doivent être utilisés 131 fois avant de devenir plus écologiques que les sacs en plastique à usage unique. Nous vous conseillons donc de tirer le meilleur parti des sacs en coton que vous possédez déjà !

Du champ de coton au tote bag : quel est l'impact environnemental de ce produit phare ?

Ces dernières années, notre consommation de coton a énormément augmenté. En seulement un demi-siècle, la production et la consommation mondiale de coton ont plus que doublé, pour atteindre aujourd'hui environ 25 millions de tonnes. La culture du coton est cependant impitoyable : les agriculteurs travaillent de longues heures et sont exposés à des pesticides chimiques, ce qui entraîne des problèmes de santé à long terme. Le travail des enfants est malheureusement souvent présent dans les plantations de coton.


Vous recherchez un vêtement en coton dont l'empreinte écologique est faible ? Optez pour du coton recyclé ou du coton biologique certifié GOTS avec un label de commerce équitable.

Le coton peut-il être équitable ?

Malheureusement, la réalité est qu'une grande partie des producteurs de coton ne bénéficient toujours pas des droits de humains fondamentaux et ne gagnent pas un salaire décent. Le label Fairtrade s'engage à garantir le respect des droits des agriculteurs. Le prix minimum et la prime sont fixés par Fairtrade et permettent de garantir la santé et la sécurité des familles des producteurs de coton. De plus, Fairtrade garantit des normes environnementales strictes, telles que l'interdiction des semences génétiquement modifiées et des produits chimiques dangereux, afin de protéger l'environnement.

Une seconde vie pour les sacs en coton inutilisés

Fairtrade Belgium et COSH ! ont uni leurs forces pour sensibiliser le public à l'impact social et environnemental du coton à travers leur concours "Wat te doen met al die zakken katoen ?" qui signifie: “Que faire de tous ces sacs de coton “. Ce concours demande aux personnes, passionnés de mode et de durabilité, de trouver une solution pour tous ces sacs en coton.

Un grand nombre de sacs en coton ont été collectés tout au long du mois de mars, puis donnés à cinq designers qui ont été chargés de les transformer en une création totalement nouvelle. Les designers ont ensuite présenté leurs pièces au public les 23 et 24 avril et à un jury professionnel, dont Niki ( fondatrice de COSH !), lors du Fair Fashion Fest à Gand.

Chloë Vandevyvere

Le modèle suivant a été créé par Chloë Vandevyvere. Elle a créé un cardigan unique à partir des sacs en coton donnés. Les pièces fabriquées possèdent une atmosphère de fashion week. Ce modèle est également très créatif et constitue une façon amusante de recycler des sacs fourre-tout.

Simon Gerin

Ce gilet de pêche a été réalisé par Simon Gerin. Ça ne se voit pas mais Simon n'a aucune expérience dans le domaine de la mode, mais il a quand même voulu participer au concours. C'est génial de voir comment cette campagne Fairtrade x COSH ! a vraiment encouragé les gens à recycler. La beauté est dans les détails de ce design : un certain nombre de caractéristiques subtiles font de ce gilet de pêche ce qu'il est, et il n'a utilisé qu'une seule couleur de tissu !

Pikoh Kunsthumaniora Hasselt: Hanne Geerts

DLa création de Pikoh Kunsthumaniora, basée à Hasselt, est un peu différente. Contrairement aux créations vestimentaires des autres participants, ils ont choisi de créer une bannière affichant le message très actuel de "Non à la guerre". Cette création est particulièrement intéressante car ils ont expérimenté un grand nombre de techniques différentes pour la concevoir, et ont utilisé différents tissus pour créer les lettres.

La gagnante : Billie Vermandere

La dernière création, mais non la moindre, est celle de Billie Vermandere. La pièce était une des plus facile à porter. Elle est faite de tote bags et de tissus de rebut. Il était facile de voir tout le soin apporté à la finition de cette création et les messages sur les sacs donnés sont vraiment bien ressortis : un design circulaire est fantastique et Bravo à la gagnante très méritante !

Billie la gagnante sous les projecteurs !

La gagnante a remporté une séance de photos et un article dans le Weekend Knack. Vous souhaitez lire l'article sur Billie ?

Photo par @elisaoclock

Vous souhaitez en savoir plus sur la circularité et trouver des magasins circulaires et durables dans votre quartier ? Alors consultez notre guide shopping éco-responsable !

Cliquez ici