Note de l’auteur. COSH respecte tous les choix durables, et le véganisme en fait partie. Néanmoins, nous savons que certaines initiatives qui travaillent avec la laine éthique ont aussi des objectifs durables. C’est pour quoi nous faisons également la promotion de marques non-vegan. La Vegan Fashion Week aurait dû avoir lieu en juin et nous voulions donc mettre des alternatives vegan sous le feu des projecteurs. Nous attendons avec impatience la nouvelle édition de la Vegan Fashion Week 2020 en Octobre.

Mais qu’est-ce que la mode vegan? Tout le monde connaît le mot vegan, mais à quoi devez-vous faire attention si vous voulez acheter des vêtements entièrement vegan? Il faut d’abord que vous sachiez que l’étiquette de vos vêtements est obligée d’indiquer seul ce qui compose plus de 3% du vêtement. Ce qui veut dire que certains petits composants sont souvent négligés dans l’étiquette rendant votre vêtement pas aussi durable qu’à premier abord, et peut-être finalement pas vegan?

Mais ne vous découragez pas, rechercher des alternatives vegan ou végétariennes a ses avantages tant au niveau de l’alimentation que de l’habillement. Chaque pas dans la bonne direction compte, parce que même si vous êtes just flexitarien (et que vous cherchez donc à réduire votre consommation de viande en privilégiant les plats végétariens et végétaliens), vous avez un impact.

Il n’est même plus nécessaire d’être vegan pour acheter des vêtements vegan car c’est super accessible de nos jours. En effet, de plus en plus de marques choisissent de sortir une collection soit complètement soit partiellement vegan. Ainsi, pendant votre shopping avec COSH, vous n’aurez pas à chercher longtemps pour trouver votre nouveau vêtement vegan préféré.

Ces tissus et matières ne sont pas vegan!

Il y a quelques matières que vous devez absolument éviter si vous voulez acheter vegan car ceux-ci proviennent d’animaux. Prenez donc la liste suivant en compte lors de vos prochains achats, et vous serez sur la bonne voie pour une garde-robe vegan.

Chez COSH, nous faisons une distinction entre les matières qui tuent les animaux et ceux qui les maintiennent en vie mais les exploitent aussi.

Veste en cuir ou veste en fourrure?

Le cuir provient bien évidemment d’un animal, généralement de vaches mais aussi de chèvres et d’agneaux. Le cuir est ensuite traité et tanné avec des produits chimiques très nocifs...raison de plus pour ne pas acheter de cuir. Conseil: ce n’est pas que les sacs et les chaussures qui sont en cuir...n’oubliez surtout pas les patchs en cuir qui se trouvent parfois sur les jeans ou d’autres vêtements.

La fourrure provient du pelage d’animaux qui vivent dans de très mauvaises conditions, et subissent des maltraitements physiques et psychologiques. Ils finissent aussi par être tués de manière douloureuse: par électrocution anale, par brisage de cou, ou même par chambre à gaz. Inimaginable que quelqu’un pourrait faire cela à ces animaux…

It’s sooo fluffy, mais les animaux souffrent souvent pour cette laine si douce

La laine de mouton est particulièrement populaire en Australie. La production en masse met énormément de pression sur les prix de la laine. Cette pression est ressenti chez les bergers qui doivent vendre leur laine au prix le plus bas possible traduit par le maltraitement des moutons. Par exemple, lors de la tonte, souvent ils blessent les animaux en essayant d’aller le plus vite possible. Un autre exemple est le mulesing qui consiste à couper la peau autour de la queue du mouton pour empêcher les parasites. Cette opération se fait habituellement sans anesthésie.

La laine angora vient des lapins angoras élevés de plus en plus souvent en Chine dans de mauvaises conditions. Ils y vivent dans des cages minuscules et leurs poils sont arrachés à vif pour lui donner un fil de meilleure qualité. Ce procédé peut entraîner la mort de l’animal à cause du choc, ou choc thermique.

Le mohair vient des chèvres angoras, vivant en Amérique et en Afrique du Sud. Leur laine est beaucoup plus douce que la laine d’un mouton normal. Afin de récolter du mohair immaculée, les chèvres angoras sont plongées dans l’eau avant de passer à la tonte.

Produits d’origine animale dans les accessoires

Echarpe douce ou veste en duvet?

Si vous pensiez que c’était fini avec les produits d'origine animale, vous serez déçus de découvrir que les animaux souffrent pour bien d’autres choses aussi.

Les plumes d’oie sont souvent considérées comme des dérivés de l’abattage des oiseaux mais en achetant des vêtements/accessoires à plumes, vous soutenez donc indirectement l’industrie de la viande. Ces canards sont souvent élevés pour la production de foie gras et lorsqu’ils commencent à perdre leurs plumes, celles-ci sont arrachées à vif. Malheureusement, tous les oiseaux ne muent pas en même temps et certains animaux doivent donc subir l’arrachement de leurs plumes avant d’être “prêts” ce qui engendre souvent le détachement de leur peau.

Saviez-vous que pour produire 450 grammes de soie, il faut tuer 3000 chenilles? Un grand nombre de chenilles doivent être plongé dans de l’eau bouillante avant que les fibres peuvent être utilisées.

Boutons, bijoux et peignes

Les cornes, les sabots et les becs sont tous constitués de cellules mortes riches en kératine qui sont utilisé pour fabriquer les boutons, les bijoux et les peignes. C’est aussi le cas pour la nacre qui provient des coquillages et des moules. Ces animaux marins sont tués pour l’extraction s'ils ne sont pas déjà morts pendant l’élevage.

Et les chaussures?

Vous portez des chaussures tous les jours. Elles doivent donc être de bonne qualité. Si vous choisissez des chaussures vegan, assurez-vous donc qu’elles soient adaptées à votre mode de vie et qu’elles ne contiennent pas de cuir dans la partie supérieure.

Les chaussures vegan sont fabriquées à partir d’alternatives telles que des mélanges de coton, du cuir de champignon ou d’ananas, du bois, du feutre végétal, du liège et de la mousse faite à partir d’algues.


Semelles de chaussures

Choisissez des chaussures avec des semelles en caoutchouc et sans dérivés plastiques. Si votre semelle est faite d’un mélange de caoutchouc recyclé ou tout simplement une semelle en plastique, alors à chaque pas vous libérerez des microplastiques, qui dégradent l’habitat naturel des animaux.

Adhésifs dans les chaussures

Toutes les chaussures utilisent de la colle, souvent en combinaison avec des coutures. Cependant, de nombreux types de colles contiennent des composants d’origine animale. La seule manière de garantir l’absence de colle animale est de choisir des chaussures qui sont certifiées vegan par PETA, ou les acheter auprès d’une marque que vous savez être 100% vegan.

L’étiquette des vos habits vous en dit-elle assez?

La vérité derrière votre étiquette

Vous pensez peut-être lire la composition complète de votre vêtement sur votre étiquette. Malheureusement, la loi n’oblige les marques qu’à indiquer les matières qui composent plus de 3% de votre vêtement. Les doublures adhésives qui renforcent le col, la rangée de boutons, et même l’étiquette en elle-même n’y sont donc jamais mentionnées. Ceci pose beaucoup de problèmes si vous souhaitez acheter vegan, mais aussi si vous souhaitez recycler vos vêtements (c’est toujours plus facile si un vêtement est composé à 100% d’une seule matière).

Renforcement des cols et ceintures

On retrouve souvent de la colle dans les cols, les ceintures mais aussi les fermetures de boutons. La plupart des marques n’y ont pas encore vraiment réfléchi. En effet, lorsqu'un styliste envoie un croquis à l’étranger pour qu’il soit produit et reçoit son prototype, souvent il n’a aucune idée de ce qui se trouve à l’intérieur de son vêtement. Par contre, dans le luxe, tous les matières sont souvent choisis par le créateur lui-même, ainsi que dans les petites marques où elles devraient pouvoir vous dire quel fusible a été utilisé à l’intérieur de leurs vêtements.

La mode circulaire, c’est aussi vegan?

La mode circulaire peut-elle véritablement être vegan? Sans un examen approfondi des déchets utilisé pour créer un vêtement, il est impossible de dire avec certitude qu’un vêtement soit vegan. Supposons que vous ayez plusieurs flux de déchets 100% coton, vous ne pouvez pas savoir si la teinture utilisée initialement dans ces vieux vêtements n’était pas d’origine animale. Donc, le vêtement issu de ces “déchets” ne peut pas recevoir de certificat 100% vegan. Cependant, COSH qualifie de vegan les deux marques de mode circulaire belges HNST et TROPAS.

En utilisant le guide shopping COSH, vous pouvez facilement repérer des marques et magasins vegan. Alors allez-y, le shopping vegan n’a jamais été aussi facile!

Faites votre shopping avec COSH!

Avec le soutien de