Retour à l'aperçu

Éthique

Nous avons eu l'honneur d'interviewer Philipp Langer lors du salon de la mode Neonyt Fair en janvier 2020. Avec passion, il nous a parlé de son usine textile JIECCO en Chine, qu'il a fondée en 2009 avec Miranda Chen. Avec cette usine, le duo veut montrer que le "Made in China" n'est pas toujours synonyme de production de masse et de mauvaises conditions de travail. JIECCO produit de manière équitable et en respectant la nature.


De plus, la marque utilise des matériaux éco-responsables qui peuvent résister aux vents glacés et à la pluie. Les vestes et les manteaux sont fonctionnels et élégants. Une veste idéale pour aller au travail en semaine ou pour se promener le week-end.

Matériaux

LangerChen utilise également des matériaux synthétiques, notamment du polyester et du nylon recyclés. Par exemple, l'imperméable chaud est composé de 60% de coton biologique et de 40% de nylon recyclé.

Pour le manteau en fausse fourrure, LangerChen utilise 100% de laine biologique pour la couche extérieure et 100% de polyester pour la couche intérieure. La laine des manteaux colorés est bouillie et a donc naturellement une fonction hydrofuge. Ce qui leur permet d'endurer la pluie. Les manteaux en laine sont légers et confortables.

Pour rendre les manteaux et vestes imperméables, la marque utilise deux techniques innovantes en plus de la cire d'abeille végétale : Bionic Finish®-Eco et Zelan™ R3. Ces techniques sont des traitements écologiques qui imitent la nature (biomimétisme). Ainsi, les produits sont rendus déperlants sans polluer l'environnement.

Bien-être animal et vegan

La marque utilise de la laine biologique pour certains manteaux, elle n'est donc pas complètement végétalienne. Cependant, les animaux issus de l'agriculture biologique vivent généralement dans de meilleures conditions.

Langerchen possède tout de même une collection de vêtements de pluie vegan. La collection est composée de manteaux vegan, résistants aux intempéries et disposant du label PETA. Le manteau Mira Short a même reçu le PETA Vegan Fashion Award 2020 pour le meilleur vêtement d'extérieur. Dans ce manteau d'hiver vegan, la cire de soja est utilisée pour rendre le manteau hydrofuge.

Économie circulaire

Pour le transport en Europe, LangerChen tente de réduire ses émissions de CO2. Pour éviter les déchets plastiques inutiles, l'emballage individuel des vestes est évité. Par carton livré, seul 1 emballage extérieur est utilisé. La marque peut ainsi économiser 90% des emballages plastiques.

Transparence

Conditions de travail

LangerChen a délibérément opté pour une production locale en Chine. La marque est donc en contact étroit avec les petits producteurs de coton locaux et les filatures sont situées dans la province du Xinjiang en Chine.

Tous leurs vêtements sont fabriqués dans une usine près de Shanghai qu'ils gèrent eux-mêmes. Celle-ci est certifiée GOTS et BSCI, ce qui garantit de bonnes conditions de travail et une approche respectueuse de l'environnement.


L'entreprise emploie près de 90 personnes dans le cadre de contrats à long terme, qui reçoivent toutes un salaire bien supérieur au salaire minimum légal. Le temps de travail est légalement fixé à 40 heures par semaine, du lundi au vendredi. La rémunération équitable et l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée sont très importants pour LangerChen.

Où acheter Langerchen ?