COSH! dans Weekend Knack

“On devrait être fier d’acheter des vêtements à plein prix”

Niki, la fondatrice de COSH!, raconte aux lecteurs du Weekend Knack pourquoi elle estime que ça soit une bonne chose que les soldes aient été repoussées cet été et comment le système actuel des soldes est cassé. Découvrez ci-dessous une traduction de son article.

Cliquez ici pour l'article original en néerlandais.
Avec la montée de la mode rapide, les magasins de vêtements ont commencé à renouveler leurs collections de plus en plus souvent et en fin de saison, il reste toujours du stock à écouler. Alors que les saisons continuaient à s'accélérer et que les temps de production diminuent, les chaînes de mode rapide ont continué à acheter de plus en plus de vêtements. Là où les magasins avaient l'habitude d'avoir un petit rayon en rabais dans un coin à côté de leur nouvelle collection, les soldes ont commencé à se faire de plus en plus tôt et les consommateurs ont suivi en achetant de plus en plus de vêtements. Les gouvernements mettent la pression pour encourager la croissance économique et les commerçants sont alors devenus obsédés par le profit.

Les étagères sont encore pleines de vêtements en fin de saison dans les magasins à cause de ce système reposant sur la surproduction. Ces invendus sont alors retirés des étagères et terminent souvent brulés. La production de ces vêtements a un énorme impact climatique qui est un réel gâchis lorsque les vêtements se retrouvent à la décharge ou dans un incinérateur. Pensez aussi à toute l’énergie humaine utilisée dans la production d’un vêtement...
Fixation des prix
Mais pourquoi les marques achètent-elles autant de vêtements? C’est à cause de leur obsession avec la croissance économique. Les fabricants et les fabricants de textiles leur font souvent des prix pour les grandes commandes. Ainsi, en achetant de plus grandes quantités, le coût de chaque produit diminue et les marges bénéficiaires augmentent. En commandant trop de vêtements, les détaillants peuvent donc continuer à gagner de l’argent tout en accordant des remises importantes en fin de saison ou pour les promotions du Black Friday.

L’industrie de la mode s'est donc embarqué sur un chemin totalement à l’encontre de l’éco-responsabilité. Ce système basé sur des calculs de marges bénéficiaires doit être remplacé si on veut réussir à avoir une industrie plus durable. Jusqu’à présent, le secteur de la vente au détail obéit strictement au système: ils achètent trop pour pouvoir vendre presque aux prix de production pendant les soldes. Soit, une opération à zéro profit…
Un vrai désastre pour l’économie
Lorsqu’un commerçant achète plus que ce qu’il ne peut vendre, il se retrouve sans faute avec trop de stock en fin de saison. Quel effet cela a-t-il sur le consommateur? Celui-ci apprend à attendre les soldes pour s’acheter des pièces. “Je ne vais pas encore l’acheter, car il sera très probablement toujours disponible pendant les soldes.” Au lieu d’économiser, les gens se sont habitués à attendre les promotions en magasins ou à chercher des alternatives moins chères en ligne.

Comment faire alors? Chez COSH!, on est très content que les soldes aient été reportées d’un mois cet été. Même les ventes liées ont commencé plus tard que d’habitude même si on les a vu surgir de partout. De nombreux détaillants durables ont pu vendre leurs collections d’été sans remise jusqu’à la deuxième ou troisième semaine de juillet. Les consommateurs conscients connaissent la valeur des vêtements et acceptent de payer des prix plus élevés mais équitables.

Adopter la mode sans saison, c’est-à-dire qui est adaptée à l’année et n’est pas juste abandonnée après quelques mois, est la voie la plus durable. Mais dans le système actuel, les soldes en fin de saison pour liquider le stock sont bien. Ce sont les rabais avant la fin de la saison qui doivent absolument être supprimés. On espère que Modeunie.be (syndicat belge pour les détaillants de mode) continuera à faire pression sur la ministre Muylle pour qu’elle déplace officiellement les soldes. Le déplacement des soldes s’est-il parfaitement déroulé cette année? Est-ce que tous les détaillants y ont obéi? Non, mais c’est un début et c’était très nécessaire suite au confinement.

Comme les années précédentes, nous avons constaté un sentiment de honte chez les détaillants qui, sous pression des grandes chaînes, ont dû commencer les ventes liées alors qu’ils soutiennent le déplacement des soldes. Peut-être qu’une démarche plus stricte, mais plus modérée, est nécessaire? Où les ventes peuvent commencer deux à trois semaines avant les ventes liées? J’espère que la législation sera étendue, non seulement aux prochaines saisons, mais aussi systématiquement au niveau européen. Il faut cependant laisser à tous les partis concernés le temps de changer d’avis. S'ils se rendent tous compte qu’un changement de système leur sera bénéfique alors ils seront de meilleurs alliés.
Faire les soldes responsablement
Alors, est-ce une bonne idée de faire du shopping en août ? En ce qui me concerne, je pense que oui mais essayez de le faire responsablement. N’oubliez pas que chaque fois que vous dépensez de l’argent, vous votez pour le monde dans lequel vous voulez vivre.

Il y a certaines choses à garder en tête lorsque vous faites vos achats. Tout d’abord, il est bien entendu très important de suivre les mesures sanitaires. Que vous aimez le port des masques et la distanciation sociale, ou que vous pensez que les gouvernements restreignent vos libertés, suivez les mesures afin de soutenir vos commerçants locaux.

Faites vos courses seul, portez votre masque et lavez-vous ou désinfectez vos mains régulièrement. De leur côté, les détaillants font beaucoup pour respecter les mesures de sécurité. Qu'il s'agisse de faire passer les vêtements à la vapeur ou de nettoyer le magasin longtemps après la fermeture, ils font tout ce qu'ils peuvent pour garantir à leurs clients une expérience d'achat sûre. Ils font aussi leur possible pour assurer que les commandes en ligne arrivent chez les clients à temps. Se tenir aux mesures et s’adapter à la situation est donc une forme de respect envers les commerçants qui font de leur mieux.
Réfléchissez avant de commencer
Avant de partir, faites une liste de ce dont vous avez vraiment besoin. Vous n'avez que 30 minutes par magasin donc vous avez intérêt à être bien préparés. Si vous souhaitez soutenir l'économie belge et le shopping responsable, recherchez des marques belges et/ou équitables et écologiques et faites vos achats via COSH! (en ligne) chez un détaillant près de chez vous. Sur notre site, vous pouvez également créer un itinéraire de shopping sur mesure qui vous montrera des magasins près de chez vous selon votre style et budget.

Vous hésitez sur un article parce qu’il n’a pas de remise? S’il vous correspond, alors prenez-le! Si c'est une correspondance parfaite, achetez-la. Si vous pensez qu’il coûte trop cher et que vous devriez bénéficier d’une remise de 50%, n’oubliez pas que la marge bénéficiaire doit couvrir les 21% de TVA, les systèmes de caisse, le marketing, le loyer, ainsi que les salaires du personnel. Les propriétaires doivent aussi payer des impôts sur ce dernier. Ajoutez à tout ça qu’ils doivent limiter le nombre de clients ce qui veut équivaut à moins de ventes… Il est très difficile pour les détaillants de couvrir tous leurs frais à cause du COVID.
En ligne ou hors ligne?
Que préférez-vous? Vous faites vos achats en ligne ou en magasin avec les nouvelles mesures? Pendant le confinement, certains détaillants locaux ont opté pour un service de livraison lorsqu’ils ont été obligés de fermer. Mais maintenant, ils doivent rester ouverts, ce qui doit être un exercice d’équilibre difficile et épuisant. Il suffit de jeter un coup d’œil sur les réseaux sociaux de vos boutiques préférées pour découvrir ce qu’elles font.

Enfin et surtout : changez de mentalité. Lorsque vous faites vos achats, essayez aussi de gagner autre chose…une mentalité différente. Au lieu de vous réjouir de réductions, montrez avec fierté toutes les pièces que vous avez achetées à plein prix. Ce sont des pièces que vous aimerez pendant des années, que vous apprécierez plus longtemps et pour lesquelles vous avez payées le juste prix! Bingo! Le prix équitable payé chez un petit commerçant local et durable garantit que les travailleurs du textile, les agriculteurs, les stylistes, les mannequins, les photographes et les commerçants ont tous reçu un salaire équitable. Un système qui en fin de compte profite à tout le monde!