COSH ! a lancé et présenté son nouvel outil destiné aux détaillants (bèta) lors des Circular Textile Days à 's-Hertogenbosch. COSH ! est une plateforme en ligne qui guide les consommateurs vers des magasins de vêtements durables, locaux qui participent à la transformation des villes en des lieux circulaires.

Niki de Schryver, Fondatrice et Directrice Générale de COSH !, est ravie de vous annoncer que nous avons développé un outil révolutionnaire, grâce auquel les actes et les actions réelles parlent plus fort que les mots. "Où la simplicité et la pensée holistique sont récompensées."


Qu’est ce que le Conscious Index de COSH? COSH ! a fait partie des 15 startups européennes qui ont rejoint l'accélérateur européen DigiCirc BioEconomy. Pendant trois mois, ils ont créé l'index en se fondant sur les magasins COSH ! et les principes du "Earth Logic". L'outil d'auto-évaluation de l’éco-responsabilité des commerces a remporté une subvention de 120 000 euros lors de la finale du prix européen Digicirc à Paris.

Données extraites des marques

L'outil d'auto-évaluation de la vente au détail a été construit à partir des 800 marques que COSH ! a passé au crible ces dernières années et grâce à ce grand volume de données, l'outil est très précis.

Quel est le but de cet outil ? L'outil va permettre aux détaillants de visualiser leurs états ainsi que leurs propres progrès. Cela peut les aider à voir quelles marques ils devraient remplacer pour augmenter leur score en matière de circularité. COSH! veut mettre en avant les produits circulaires et sans esclavage.

L'outil a été testé dans la capitale de la mode à Anvers et à Bruges.

Dépasser l’ensemble des données existantes

Oui, l'Indice Higg de l'industrie existe déjà pour évaluer la durabilité de certaines fibres textiles, mais il se concentre uniquement sur les fibres et des informations telles que l'utilisation de l'eau et l'eutrophisation des sols dans la phase où la fibre est transformée en fil non teint. Le Higg a été mis en cause par The Big Greenwashing Machine pour ses données incomplètes et imprécises.


L'indice COSH ! s'efforce d'aller au-delà en incluant des facteurs sociaux et des opportunités circulaires pour les fibres en phase de fin de vie. Pourquoi nous direz-vous ? Parce que la phase de fin de vie influence le potentiel de recyclage des fibres et des textiles, ainsi que la probabilité que le vêtement finisse à la décharge. Sans parler des dommages planétaires que cela pourrait causer, en fonction de sa biodégradabilité. L'outil de COSH ! a également une portée plus large puisqu'il est dirigé vers la marque et les boutiques, et il va plus loin que l’étude du tissu.

Sur quoi repose le score de l'indice COSH ?

Le système de notation des marques COSH ! évalue un plus large éventail de facteurs, en examinant les fibres brutes et les différentes techniques de teinture utilisées, ainsi que la plupart des certifications obtenues pour les fibres, les textiles et les producteurs que la marque utilise. Sur la base de cette évaluation, les marques se voient attribuer des scores appropriés. COSH ! calcule ensuite le score d'un détaillant en faisant la somme des scores des marques qu'il a en stock.

En suivant la théorie de la "Earth Logic", une approche holistique qui met l'accent sur la corrélation entre les dimensions environnementales, sociales et économiques de la durabilité, nous prenons également en compte le préjudice potentiel que les matériaux utilisés par les marques présentent pour des acteurs tels que les communautés locales et la vie des animaux. Par exemple, en évaluant si les matériaux sont 100% exempts de produits d'origine animale et s'ils conviennent aux végétariens.

Nous considérons toutefois que l'utilisation de matériaux d'origine animale peut également avoir des effets secondaires positifs. L'utilisation de la laine d'alpaga, par exemple, contribue à soutenir le patrimoine culturel des communautés indigènes, d'autres petits agriculteurs ou des communautés d'éleveurs, et présente davantage d'options de recyclabilité dans la phase de fin de vie des produits.


L'évaluation de la marque expliquée ci-dessus est un élément clé pour créer l'indice COSH ! des magasins.

L'indice COSH ! des magasins cible des domaines sur lesquels les détaillants peuvent avoir un impact eux-mêmes : la somme des marques qu'ils stockent, les emballages qu'ils utilisent en magasin et pour les commandes en ligne, et les sources d'énergie et les fournisseurs qu'ils utilisent. Comme le score de performance énergétique (EPC) des bâtiments qu'ils louent n'est pas un élément sur lequel ils peuvent agir, nous n'excluons de l'équation.

Comment COSH ! garantit-il la fiabilité de ses données ?

La mesure scientifique de l'impact implique par définition des incertitudes sur les données d'impact. Par exemple, l'incertitude sur les inventaires nationaux de GES est d'environ 20%, selon Atmospheric Chemistry and Physics. Les sources de données ne sont donc pas fiables à 100 %, mais elles sont suffisamment bonnes pour aller de l'avant et avoir un impact positif. Le coût de ne rien faire et d'attendre la perfection est beaucoup plus élevé. COSH ! croit fermement qu'il faut prendre des mesures positives, tout en attendant des données parfaites. Nous avons construit et nous construisons des outils qui se connectent aux outils existants de transparence des produits ou qui se connecteront aux futurs calculateurs d'empreinte environnementale des produits. Nous nous concentrons sur le suivi et la progression des détaillants dans les villes, car ils sont le cœur de nos communautés.


Doit-on rester immobile à cause de données et d'informations potentiellement incorrectes ? C'est tout simplement perdre un temps précieux. COSH ! est là pour accélérer le passage à une économie circulaire et sans esclavage.

Le lancement

Nous sommes heureux et heureuse de lancer la version bêta de l'outil d'autodiagnostic des magasins lors des Circular Textile Days et de recueillir les réactions des experts les plus critiques dans le domaine. Nous sommes également à la recherche de villes avec lesquelles collaborer pour notre première analyse complète sur les villes circulaires.


Les boutiques qui sont déjà intéressées par l'outil peuvent nous contacter via [email protected].

Avec le soutien de